ROCAMADOUR

   Troisième sortie avec la bête. Voyage plein d'imprévus plus ou moins désagréables...  Malgré les petits désagréments que nous avons vécus, ce fût un formidable week-end de 3 jours et les APN (Appareil Photos Numériques) n'ont pas chômé.

 

Comme dans toutes disciplines, un débutant fait des erreurs de "débutant". Cela a été notre cas. L'activité camping-car ne fait pas exception à la règle. Erreurs, petites négligences et galères: Nous avons préparé l'itinéraire à l'avance. Les haltes de courtes durées mais aussi les étapes de nuits. Préparer à la maison, c'est une chose, mais sur le terrain, c'est autre chose.

Même avec un GPS, on peut de temps en temps se planter...

 

Le voyage commence en direction de l'aveyron pour aller sur le lac de PARELOUP. Passage à MILLAU. Halte sur un petit parking qui domine la vallée de MILLAU et d'où l'on peut admirer le viaduc en fond.

 

 

  Autour du lac de PARELOUP, il y beaucoup de campings. Mais tous ferment fin septembre. Donc en poussant un peu plus loin, il y a le petit villlage de ARVIEU dans l'Aveyron.

Comme je le disais, même avec un GPS, on peut se planter. L'occasion de faire de jolies photos. C'est toujours le point positif...

 

Le 1er soir, nous avons trouvé une aire, une grande aire, pour nous seuls. Ce n'est pas cette fois que nous ferons des connaissances.

Grâce à la parabole et la TV, nous avons pu voir le match de rugby FRANCE/AUSTRALIE. Ca, c'était chouette. C'est ce soir là également que le chauffe eau est tombé en panne. Pas d'eau chaude mais pas de chauffage également. 16° à l'intérieur, pas chaud mais ça ira pour cette nuit.

Une petite balade dans le village. Personne dans les rues et pas grand chose à voir mais c'est la campagne et le calme est royal...

Départ 8h00 vers ROCAMADOUR.

En arrivant sur le haut de la ville, pas d'emplacement spécifique pour CC mais beaucoup de grands parkings pour autobus. Donc pas de souci pour se poser pas très loin de la ville.

Nous avons mangé sur ce parking puis enfilé les chaussures de marche pour attaquer la visite de l'église (photos extraordinaires à faire du haut des remparts)puis du village quelques centaines de marches plus bas. Beau temps cet après-midi, presque chaud quand on marche.

ROCAMADOUR, un village hors normes. A voir absolument...

 

 

Pour le second soir, l'aire que nous avions prévue était en fait un camping et une nouvelle fois, fermé fin septembre... Nouvelle erreur, ne pas avoir prévu de point de chute alternatif. Nous avons du chercher un autre lieu, mais le soir même, cela n'est pas pratique.

Nous avons trouvé un point de chute dans le lot à GRAMAT, il a gelé très fort dans la nuit, la température est tombée à 6.5° dans la cellule. Autant dire, que sous la couette ça allait mais quand il a fallut se lever, dur dur. Le paradoxe était que nous étions sur une aire avec électricité mais... une autre erreur a été de ne même pas avoir prévu un chauffage d'appoint électrique.

Cette aire de GRAMAT (à coté de la caserne des pompiers) est super pour une ou deux nuits. Electricité (attention, 2 bornes seulement pour 10 emplacements), vidanges pour eaux usées et WC. Un avantage, c'est gratuit...  

 

Balade dans la petite ville... L'été, ce doit être plus animé, j'espère !

Le matin du 3ème jour, 7h00, le froid est intense, du givre partout. Tous les coups sont bons pour tenter de se réchauffer .

Pour avoir un peu de chaleur (pour mémoire, chauffage en panne) je mets le moteur en marche. Nous décidons de partir rapidement. Le chauffage du moteur peine à envoyer de l'air à peine tiède. Au moment de rentrer la parabole, celle-ci ne veut rien savoir. Le boitier qui la pilote vient de s'éteindre. Plus moyen d'agir sur l'antenne. ARGH !!!

Il faut partir quand même, antenne relevée. Au bout de 60 km, un bruit sur le toit, l'antenne vient de s'abaisser toute seule. Je pense qu'une pièce a du se briser. Ce n'est pas plus mal, car j'avais la crainte de l'arracher en passant sous un arbre trop bas. L'antenne est HS et le boitier de pilotage également.

 

Bref, quelques petites galères, beaucoup d'expériences qui font que les voyages suivants seront mieux préparés.

 

Retour par l'Aveyron et son viaduc. Temps pourri, fort brouillard, mais pas grave, contents du séjour quand même.

Je verrai avec le chef d'atelier les détails des diverses pannes. A l'heure où j'écris ces lignes, la bête est réparée. En fait, ce n'était que des fusibles.

 

A bientôt peut-être, sur la route...

 

 

pathfinder13 

Nombre de vistes...

CAMPING CAR PARK
Campercontact (Camping & aires de services campingcar en Europe)
Salon de Provence - 13 Camping LES BIENS NEUFS
camping-car-plus.com accessoires
Camping Car Infos
camping-car-plus.com accessoires
PROVENCE QUAD TOURISME
MISSNUMERIQUE.COM